•  File-au-Zoo-Fée dans la langue des oiseaux serait-ce l'art d'exprimer les mystères (Miss-Terre) de nos mots? 

    File-au-zoo-Fée avec les oiseaux!

    Philosopher (File-au-zoo-Fée)... pour maîtriser son instinct animal, invite-t'il à écouter, observer, sentir ce qui se passe en chacun de nous? Père-se-Voir la Mère-Veilleuse Nature qui est en Nous... Retrouver ce Chat-Man qui s'aventure en confiance... et se laisser vivre en souplesse par la grâce du moment. Môme en Joie dans la spontanéité de l'Être, les Fées virevoltent et s'entrechoquent... la Loi de la Nature est régie par tant de règnes!!! Hûme-UN, Anime-Mâle, Mine-Air-Hâle, Végète-Hâle, tant de voiles nous masquant d'autres vérités... Laquelle nous Râ-pèle? Le Chat-Man sait que toutes sont UN-dits-Sociables, l'Unité étant le re-peau du guerrier. L'Hûme-UN sentira l'En-Vie de RÊ-unir tous ces règnes du vivant en ces temps-ci. Il se dépouillera de toutes les croyances et conditionnements pour embrasser à Nous-Veau l'Âme-agit de la Vie!

    Sentir l’Âme-agit de la vie n’est-ce pas communiquer avec l’autre ? Mais quel autre ? L’humain que je connais et que parfois je ne comprends pas ? Mais dois-je tout comprendre de lui pour le respecter ? L’humain cet inconnu qui me fait peur car je ne contrôle pas ses réactions vis à vis de moi ? Est-ce ce qui me prive d'expériences nouvelles ?

     

    Et lFile-au-zoo-Fée avec les oiseaux!’autre, cet animal que je caresse ou j’observe, que j’admire ou qui me répulse, me fait peur ou m’intrigue, à qui je parle ou que je fuis? Ne suis-je pas en communication vibratoire avec lui ? Ne me sent-il pas déjà dans mon regard et ma présence si lointaine ou proche soit-elle ? N’est-ce pas cela que nous appelons l’instinct animal ? N’en saurait-il pas plus que moi LUI sur MOI ? LUI cet instinct spontané, brut et sans barrières qui le fait m’aimer sans conditions ? L’UN-ce-teint anime-Mâle ? L’UN, l’Unité serait-elle quand j’accueille, et que j’accepte à bras et à corps ouverts pour une danse universelle, ce mâle, cet homme, ce masculin, cet ÔM qui me guide ? Ahahaha…

    Grand res-Paix à l’hybride qui est en Moi, mi-femme, mi-anime-mâle les deux sont UN-dits-sociables… je ne peux que les aimer, les chouchouter, les apprivoiser... File-au-zoo-Fée avec les oiseaux!

    La langue des oiseaux nous invite-t'elle au recul en déployant nos ailes du môme-an? Jouant ainsi sur Terre, les bras en l’air, avec le végétal, le minéral, l’animal comme un H-ÔM et une F-ÂME qui se reco-Naîssent poussières et pépites de l'univers!

     

    Grande cour de récréation cosmique, Terre Mère nous RÂ-pèle à Nous-M-AIME et à l'Essence-ciel... la JOIE de vivre est éternelle et fraternelle, elle se transmet à celui qui s'inspire... de tous les vivants qui l'entourent. 

     

     

    File-au-zoo-Fée avec les oiseaux!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •    

    Sois sans Temps...

     Vis sans fin ou Vortex de l'Amour ou Sois sans Temps

     

            En ce 17 mars 2018, je suis fière de cette oeuvre émergeant de la b-aile plume de mon amoureux! Pour la petite histoire, mi-décembre je me demande "mais que vais-je lui offre-rire à noël?" et quand je dis "je me demande" c'est que je lance un appel à mon grand Amour, celui qui s'est bien Râ-pelé à moi ces dernières années et qui m'est d'une fidélité incomparable si tant est que je le laisse pleinement épouser mon corps... c'est L'ESPRIT !!! Et celui-là, il n'est le bon que lorsqu'on a compris qu'il est polygame... oui oui ce Masculin là on se le partage Toutes et Tous... pas de Jaloux, et cet Esprit se donne à coeur Joie à ces chairs qui lui sont soumises pour répandre la sagesse sur Terre! Bien Eve-Vie-d-Âme-An, quelques jours après, la réponse arrive sous forme d'une pensée alors que je me trouve à changer de place un chevalet dans mon grenier! Et s'ensuit un dialogue entre mon mental (identifié à mon corps physique) et mon esprit (identifié au corps céleste) , fort heureusement avec le temps ils se connaissent bien et se respectent pour desservir au mieux mon Être! 

    Esprit: " Tiens, et si tu lui offrais une toile vierge pour qu'il la peigne

    Mon mental: " Oh ouais... bonne idée!" Je ressens l'engouement dans mon corps, la bonne idée qui m'arrive, l'innocence du moment, puis ... le mental de bas étage qui essaie de temps à autre de reprendre toute la place du mental sublimé s'y met lui aussi: " Enfin, ça craint un peu d'ouvrir un cadeau puis de trouver une toile blanche non?

    Esprit: " Regarde, tu connais du monde qui pourrait l'accompagner à peindre!"

    Mon mental: " Ah oui, Cathy, elle fait de la peinture inspirée et des ateliers!" Engouement à nouveau dans mon corps et petit mental qui répond: " Mais est-ce qu'il aura envie de peindre, est-ce que ça va lui plaire?" Et mental plus soutenu de répondre: " Il t'a dit un jour qu'il aimerait peindre!"

    Esprit: "Fais-moi confiance!"

    Mon mental: " Yeeeeessss, c'est une très bonne idée, je m'abandonne, le résultat ne m'appartient pas mais d'accepter de matérialiser l'idée c'est mon boulot!"

    Ce fût chose faite à noël. A entendre son rire à découvrir sa toile vierge, je sus à cet instant qu'il avait compris, avant même qu'il ne lise l'invitation à un atelier pour son premier cours de peinture (en tant qu'adulte). Il est joueur mon amoureux et j'aime ça! 

    3 mois après, j'ouvre la photo qu'il m'envoie pour me partager l'oeuvre qui est "sortie de lui" aujourd'hui. Son énergie a traversé tout mon corps et j'en ai eu les larmes aux yeux! Tant de mets-sages, d'êtres de Lumière sous formes d'animaux mystiques sont venus se manifester dans cette première toile. Je suis fière de Toi mon coeur et Râ-vie de t'avoir offert cette opportunité (aux portes de l'unité) de t'exprimer. L'idée en valait le coup d'oeil! Qu'en pensez-vous et que voyez-vous, vous, sur cette toile?

    Cliquer ici pour connaître K.ty L'art inspiré qui a accompagné Thierry pour permettre à cette toile d'exister! Pensées Lumineuses vers elle !

     

     

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Avant  notre incarnation, nous décidons dans la Foi de nos âmes d’embarquer sur un bateau pour aller voguer sur la Terre Mère à NOUS-V-EAU, dans l’Océan d’Amour, Source de Tout. Dans cette descente dans le corps de chair nous acceptons sans être un sacrifice d’oublier peu à peu l’infiniment grand de notre puissance afin de venir nous immiscer sans trop de difficulté dans le réceptacle qui va nous accueillir. Alors nous acceptons à nouveau de venir toucher, goûter, l’infiniment petit de nos cellules et nous offrir dans le graal, la matrice de notre Mère. 1er contact, ABANDON, dans les profondeurs de la Terre, dans notre Mère. Mais quel océan, quelle mère avons-nous choisi ? L’océan pacifique, atlantique, mer rouge ou bien mer morte ? Une mère sereine, aimante et radieuse, ou bien agitée, effrayée, froide et désespérée ? Peu importe finalement, nous l’avons choisie et nous aurons pour mission de nous en souvenir pour nous pardonner de l’avoir souvent oublié.

    2e contact, ACCEPTATION… de la dualité sur Terre avec notre Père qui va nous guider. Mais ici encore de quel Père parle-t-on ? Notre père ensemenceur de notre Mère, notre Père porteur de toutes les Mémoires de la Terre ou Notre PERE protecteur de tous les univers et lui-même ensemenceur de Notre Chère Terre Mère? Mystère, Miss-Terre, il va falloir redécouvrir, recouvrer à nouveau notre Couronne, notre Force sur notre bassin qui nous maintiendra les pieds sur Terre… redécouvrir la princesse, la déesse,la druidesse, la prêtresse, la sirène ou la Mère de toutes nos Mères qui nourrit, mène la danse avec son parten’AIR…ce souffle de la vie qui nous guide. P’AIR- M’AIR tous les univers nous RÂpp-ELLE à Elle, pour déployer nos Ailes et élucider ce Miss-Terre…

    Peut-être va-t-il falloir sortir de l’enfermement à la bouteille ? Pour à nouveau un 3e contact, ABANDON vers l’élévation…des profondeurs de notre Mère , dans Notre Chair, notre Matrice… en débutant une immersion consciente dans l’océan d’émotions refoulées depuis des éons… Baptême Né-c’est-Serre pour purifier l’ancien, toutes nos fausses croyances et conditionnements et bénir le renouveau, accueillir cette nouvelle Force de Vie… l’Unité, la neutralité…nées de l’union de notre Masculin et notre Féminin en Nous avant tout ! La Paix et la Joie fusionnant et rayonnant la Sagesse de l’AMOUR…

    Mais de quelle bouteille parle-t-on là encore ? Celle qui nous empêche de nous sentir pleinement cet océan ou celle qui nous enivre et nous maintient encore un peu plus endormi sur qui est réellement le capitaine du bateau ? Dans les 2 cas elle nous rassure, mais pour un temps seulement car c’est un leurre dont il faudra nous sortir.  Lors de notre dernier souffle, quand nous quitterons à nouveau ce bateau, ce corps, cette bouteille  nous redeviendrons cet océan, cette Conscience vibratoire du moment, cet Esprit qui nous guide…Mais dans quel Esprit allons-nous  vivre cette conscience pour nous élever dans nos profondeurs … agité ou paisible? Infini vaste chant des sirènes possible ! Plus nous aurons réussi à unir ce Lac Un-Terre-Rieur à cet Océan Un-Fini, plus quitter le bateau sera comme un accouchement fluide .  Victor Hugo disait : «L’homme est un océan ; la femme est un lac. 
    L’Océan a la perle qui orne ; le lac, la poésie qui éclaire.»

    En clair, plus nous aurons intégré dans notre corps de chair la conscience collective créant en Nous une Conscience universelle et plus l’union intérieure du masculin et du féminin , nous permettra d’être fluide, neutre de tous jugements nous dispersant de l’Essence-Ciel.

    De toute évidence, nous redescendons dans l’incarnation pour nous souvenir que nous sommes la Création de notre propre Conscience. Mais combien d’incarnations nous faudra-t’il pour enfin vibrer une conscience universelle, en Paix et en Joie, en gardant les yeux ouverts et bienveillants sur Terre ?

     

    L’école de la VIE dans cet océan cosmique est un MISS-Terre dont nos « gestations » et nos « accouchements » à reco-Naître notre pluri-dimensionnalité vont éclairer notre Vérité…

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Mets-Sage FB du 14-11-2016

    Petit RÂ-ppel de ce Grand Soleil-Âme chère, en notre Coeur qui se RÂpproche de Notre Terre-Lune/Corps-mental afin d'inviter à l'UNIfication de l'infiniment Grand de notre Univers en l'infiniment Petit de chacune de nos cellules... L'Univers se charge de nous éclairer un peu plus, l'Humain se charge de ce qu'il souhaite accueillir comme vérité... Ceux qui résistent à s'éveiller risquent de "se gratter les fesses" c'est là que la Lune commence à prendre sa Source dans les chakras racines du corps...
    Ceux qui ont du mal à dépasser des Peurs ou à offrir des funérailles à leur égo encore risquent de peu dormir car l'appel du Loup en eux dans leur sommeil va se mettre à hurler...au moins éveillés ils pourront l'occulter, faire semblant de ne pas l'entendre! 
    Et Ceux que ça agace d'entendre des discours comme ça, vont peut-être se gratter la tête ou s'éveiller dans leurs migraines à lâcher prise avec leur mental de "bas étage" qui ne veut pas se sentir connecté à toutes formes de Vies, quels soient minérales, végétales, animales ou bien Humaines... Dans tous les cas, les énergies nécessaires vont s'activer pour toutes formes de vies afin que l'écho résonne et rayonne dans une géométrie Sacrée qui n'est surement pas régie pas les lois de notre mental. Ce mental doit évoluer, puis s'effacer, s'incliner devant tant de beauté universelle... Ce soir, un grand RDV avec nos Âmes, à venir UNI-Fier dans nos coeurs Un-Terre-Rieurs... c'est le moment de laisser émerger ce mental sublimé, cette Lune éclairée afin de s'élever vers le non-duel. Personne n'est en retard ou pas à sa place... Juste, là, Ici et Maintenant puis-je me connecter, m'ouvrir à la possibilité que mon corps ne soit qu'une parade, une façade véhiculant une énergie plus puissante qui ne demande qu'à s'exprimer pour se libérer, se délivrer de tous ses faux-semblants? Ce soir Ré-UNION divine et Lumineuse entre Âmes conscientes à la maison physiquement, mais surtout à la MAISON, à La SOURCE avec vous Tous au choeur de nos Coeurs ressentant le chant d'offrandes à La Lune... Il y a des RDVs galants Sacrés à ne pas manquer! Une Grande Hisse-Toi-Re d'Amour Sacré!

    Cela fait près de 70 ans que la Lune ne s'était pas rapprochée à ce point de la Terre.
    WWW.RTL.FR
     
     
     
    J’aimeAfficher plus de réactions
    Commenter
    Commentaires
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • L'ÊTRE à la MORT...

    Loin de moi l’idée de prêcher la bonne parole pour une religion plus qu’une autre… Bien au contraire , si elles ont toutes une part de vérité qui les unit et donne tout leur sens à celui qui s’ y abandonne, trop de souffrances découlent de ces dogmes religieux . Qui dit dogme dit enfermement à des conditionnements et croyances qui aujourd’hui n’ont plus leur place afin de retrouver sa Liberté d’Être.

    L’Être qui s’éveille se doit d’être « NU », non influençable pour déployer authentiquement sa Nature Véritable, pour offrir son Essence à qui l’accueillera ainsi. N’est-ce pas là l’énergie puissante et captivante qu’offrira un bébé à ses parents à la naissance ? … Beauté de l’Âme humaine à l’état pur !

    Nous naissons nu et nous mourrons nu en quittant ce corps physique, siège de toutes croyances , véhicule de notre Âme et nous nous dépouillerons  encore et encore afin d’atteindre l’ascension de notre âme …

    Pourquoi donc attendre de mourir physiquement pour nous dépouiller de notre ignorance ?

    Pourquoi ne pas aborder la mort de façon plus consciente afin de mourir plus sereinement et élever ainsi notre Âme plus aisément. Nos vivants n’en seraient-ils pas plus heureux ? Nos énergies désincarnées pèseraient beaucoup moins sur ces vivants qui nous pleurent et qui nous rattachent à eux par leurs peines liées à la blessure de séparation. Nous pleurons quand notre conjoint nous quitte pour une autre femme , quand notre enfant, un ami, un collègue nous tourne le dos, quand nous perdons un objet de valeur, ou que nous cassons la voiture à 15 mille Euros…nous pleurons finalement sur nos propres blessures…

    Qu’en est-il lors de la mort d’un Être cher ?  Pleurons-nous notre blessure, cette déchirure intérieure... ? Celle qui nous fait croire que nous sommes séparés dès lors que nos corps ne coexistent plus ? 

    Si nous vivions dans une philosophie plus ouverte à la notion de non séparation et ce depuis notre plus tendre enfance, ne serions-nous pas des adultes moins meurtris aujourd’hui , car plus détachés du corps physique?

    Tant d’adultes reconnaissent en ces temps-ci n’avoir reçu aucune réponse satisfaisante à la mort d’un être cher lors de leur enfance. « Papi a disparu » « maman est partie au ciel » « ton frère nous a quitté à tout jamais » et aucune autre explication ne viendra s’ajouter…. La Mort fait peur, on ne sait pas qui Elle Est… tout comme Voldemort, celui dont on ne prononce pas le nom dans Harry Potter et bien la mort restera un mystère pour certains enfants à élucider par ses propres moyens en grandissant. Et qui dit tabou…dit souffrances , questionnements incessants à gérer à l’intérieur de Soi jusqu’au prochain « réveil » ou « claque » que la Vie va nous mettre à l’ épreuve.

    Alors que finalement parler aux enfants de la Mort comme une étape cruciale de la Vie pourrait leur sembler si évidente ! Ne sont-ils pas morts dernièrement à leur Vie fœtale pour atteindre la Vie humaine ? Croyons-nous vraiment qu’ils ne se souviennent pas de cette peur ou angoisse qu’ils ont pu ressentir au moment de cette pause entre l’INSPIR et l’EXPIR, entre l’expulsion et leur 1er souffle. N’est-ce pas une trace indélébile marquée dans leur ADN et qui peut ressurgir à  tout moment dans leur façon de s’offrir pleinement à la Vie ? Là encore nombreux sont ceux qui revivent lors d’état modifié de conscience des souvenirs liés à ce moment de leur naissance. Et la sensation de mourir, d’étouffer, de se noyer sont des angoisses qui se sont réveillées lors de certaines expériences dans leur vie. Serait-ce un petit RÂppel à renaître à autre chose? Nous ne sommes plus sans savoir que tous maux du corps sont un appel de l'Âme!!!

    La Mort fait inévitablement partie de la Vie, elle est une étape pour naître à autre chose. Le cycle de la Vie avec ses saisons, les étapes du bébé vers le vieillard sont représentatifs des évolutions de la conscience. Pourquoi en serait-il autrement ? La Conscience bien évidemment continue son chemin après la mort physique d’un Être vivant quel qu’il soit. Et l’accompagnement conscient de ses vivants sur ce chemin dépendra de son attachement à la simple condition physique qu’il aura entretenu pendant sa vie sur Terre. Moins l’Âme s’attache au corps sans vie plus cette Âme accompagnera elle-même intrinsèquement ses vivants à se détacher. Chacun a un rôle à jouer dans l’évolution de son Âme et chaque Âme possède une vibration particulière qui lui fera être plus ou moins à sa place dans un corps physique. Si l’Être dans son corps s’attache au matériel, à la densité, au paraître et que son âme vibre beaucoup plus haut, il y a de fortes possibilités qu’il crée des distorsions dans sa vie créant des souffrances, peines inutiles. Apprendre « à mourir les yeux ouverts » en se détachant de l’aspect purement physique permettra de s’élever vers plus de légèreté.

    Alors pourquoi ne pas commencer individuellement à se regarder de l’intérieur sur notre capacité à accepter notre propre mort physique ? Et offrir au pas-Sage de cette nouvelle réalité qui s’offre à nous une authenticité qui nous éloignera peu à peu de notre ignorance. Oser Être Vrai, libre c’est oser mourir à notre égo et à tout ce qu’on a cru être une vérité…afin de reconstruire sur des bases plus légères, plus souples la vérité qui s’offre à nous dans l’instant présent. Un moment de paix et de sérénité dans cette pause entre l’INSPIR, ce passé qui n’est plus et l’EXPIR, ce futur à venir.

     

    Paix et Joie au chœur de nos cœurs.

     

    Parution dans l'Ouest France du 31 octobre 2016 

     

    1er novembre 2016  L’ÊTRE à La MORT

    Quelle Joie de découvrir cet article du journal Ouest France relatant les statistiques grandissantes des crématisés au crématorium de Cholet. Un plaisir de me prêter à cette demande de témoigner face à un sujet encore trop tabou dans nos civilisations occidentales : la Mort !

    Un bel hommage à mon frère et le mari de ma maman décédés cette année… et qui comme tous mes défunts en cette vie-ci sont encore bien vivants en ma Conscience et des gardiens de ma Foi !

    Quelle mère-veilleuse opportunité d’offrir cet article également en retour sur mon blog à l’occasion du 1er novembre… la très Miss-Terre-Rieuse F-Êtes des M-Or! Le Féminin vous Êtes des Masculins en Or à nouveau réunit hors de ce corps de chair et plongé dans l’UNI-vers éternel ! Vous Êtes des Saints-chronicités-saintes âmes à nous accompagner en notre UN-Terre-Rieur.

    Wikipédia

    "La Toussaint est une solennité célébrée le 1er novembre par l'Église catholique latine et différentes dénominations protestantes et le premier dimanche après la Pentecôte par les Églises catholiques orientales de rite byzantin et l'Église orthodoxe1 en l'honneur de tous les saints, connus et inconnus2.

    La Toussaint et l'évangile des Béatitudes

     

    L’Évangile lu au cours de la messe de la Toussaint est le texte des Béatitudes. Ce texte exprime que la sainteté concerne tous ceux et celles qui choisissent de mettre leurs pas dans ceux du Christ, par l'accueil de la Parole de Dieu, la fidélité et la confiance en Lui, la bonté, la justice, l'amour, le pardon et la paix11."

     

    Mes articles Lettres ou vidéos en lien avec la MORT

     

    Va en Paix  du 22-10-2016

    La Vie est un voyage sacré...parsemé de signes! 14-05-2016

    JAH-QI Toi mon Frère, ce guerrier, ce protecteur du 11-03-2016

    Mantra Sacré: apaiser nos combats,élever nos Âmes novembre 2015

    Mourir les yeux ouverts  6 octobre 2015

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique